Association Chi Sao Lyon Wing Tsun Kung Fu
  Association Chi Sao - Cours de Wing Tsun Kung Fu à Lyon
Baat Jaam Do - couteaux papillon

Description

Les couteaux papillon, ou Baat Jaam Do, sont des couteaux d'à peu près la taille d'un avant-bras, muni d'un seul côté tranchant.  

Il possède une garde un peu arrondie permettant de protéger la main, qui n'est pas sans rappeler les Saï Japonais. Cela permet de le faire tourner pendant une attaque et de l’utiliser à une distance de combat très réduite. 

                 

Il ne faut pas confondre les couteaux papillon du Wing Chun, les Baat Jaam Do, avec les couteaux papillons Philippins, les Balisong.
Les Baat Jaam Do sont utilisés par paires. Chaque couteau comporte une face plate, ce qui permet de les porter l’un contre l’autre comme une lame unique. 

          sai japonais.jpg
Traditionnellement, la lame des Baat Jaam Do sont aiguisées que sur 50% de sa longueur, du milieu au pointu. La lame est laissée non tranchante du milieu à la garde afin de pouvoir porter des attaques non mortelles, ou de bloquer des armes métalliques sans émousser son tranchant. Ils étaient faits sur mesure. Chaque longueur de lame était étudiée pour un pratiquant. Elle allait de son poignet à son coude afin d’optimiser la maniabilité de l’arme.

 

 

Histoire

A l’origine, ils avaient été créés pour permettre aux moines Shaolin de s’entrainer, et de se défendre sans tuer leurs adversaires. En effet, la philosophie et les enseignements Bouddhistes interdisaient les moines de retirer une vie. Ils créèrent donc une arme avec peu de tranchants dans la partie basse de la lame pour intercepter les armes et porter des attaques non mortelles. Ils gardaient cependant l’option de couper et transpercer avec le reste de la lame. Ils préféraient désarmer l’ennemi plutôt que de le tuer. De plus, la courte dimension de la lame permettait de cacher l’arme dans les amples manches ou dans les bottes des moines, ou sous leurs robes.

Donnie Yen Baat Jaam Do 

 Nom

Les Baat Jaam Do, parfois orthographié Bart jarm dao ou Baat  Zaam Dou signifie Huit lames coupantes (Eight Cutting Knives). 
En Anglais, ils sont appelés Butterfly knives.
Le nombre Huit vient du nombre d’angles d’attaque.
                                                 Ip Man Baat Jaam Do            

Pratique

La pratique des couteaux papillon utilisent les mêmes principes de mouvement qu’un combattant à mains nues. En Wing Chun, ils sont considérés comme une extension des mains du pratiquants. Ils permettent d’approfondir les mécanismes du Wing Chun, avec quelques ajouts notoires : les rotations des lames pendant un mouvement, et des déplacements plus amples.
Il existe une forme de Baart Jaam Do. Elle est considérée comme la forme la plus avancée du système du Wing Chun.

Baat Jaam Do

 

 

 

 
Copyright 2010 www.association-chisao.fr  98277 Visiteurs depuis la création du site.   600 Visiteurs ce mois-ci.   6 Visiteurs aujourd'hui.